Charte graphique : exemples et guide pour une charte graphique professionnelle

guide complet creer charte graphique professionnelle

Sommaire

Sommaire

Ligne directrice, pilier de votre stratégie, la charte graphique est la base de votre communication.
Vous avez certainement déjà entendu parler de la charte graphique d’une entreprise. Nous sommes d’ailleurs les premiers à vous conseiller de toujours bien le suivre ! Nommée « cahier des normes graphiques », elle regroupe les éléments visuels à utiliser ainsi que les normes à respecter dans un document numérique. Nous vous expliquons dans cet article en quoi elle consiste, pourquoi est-elle si importante et comment, avec des exemples concrets, réaliser votre charte graphique.

charte graphique exemples

Définition de la charte graphique

La charte graphique est un document qui rassemble tous les éléments visuels de l’identité de votre entreprise : logo, couleur, typographique, image, illustration… C’est un guide à suivre pour assurer la cohérence et l’homogénéité graphique de votre image sur tous les supports de communications digitaux ou print de votre entreprise.  

Respecter la charte graphique

La charte graphique vous permet de créer l’ensemble de vos supports de communication. Mais ce n’est pas tout ! La charte graphique a aussi pour but d’indiquer les « bonnes pratiques », autrement dit les règles à suivre. Elle regroupe également ce qui est interdit, par exemple déformer le logo. Nous y reviendrons en détail dans la suite de l’article. 

Vous vous devez de la respecter à la lettre, surtout dès lors que vous venez de créer votre entreprise. Vous débutez votre activité et vous n’avez pas encore de notoriété, vous devez vous faire connaître petit à petit. C’est pourquoi vos supports de communication doivent tous être en accord avec votre charge graphique.

Prenons l’exemple des publicités radio, plus vous les entendez, plus vous les mémorisez. C’est un peu le même cas de figure, plus vous êtes visible pour on se souvient de vous, de votre nom, de vos couleurs, de votre typographie. Ceci ne peut fonctionner que si vous gardez toujours la même base.

Composition de la charte graphique

La charte graphique doit regrouper plusieurs éléments clés à ne pas oublier.

L’histoire de la marque

Il est préférable d’avoir une introduction brève et concise dans votre document de charte graphique. Celle-ci doit regrouper rapidement les valeurs de votre entreprise ainsi que les missions et votre univers.

Le logo de la charte graphique

Le logo incarne votre identité visuelle et doit traduire vos valeurs. C’est une représentation graphique de votre entreprise. Il est l’élément fondateur, celui-ci permet de vous identifier rapidement. C’est le cas pour les grandes entreprises telles que Apple et la célèbre pomme par exemple. Il doit être présent sur tous vos supports de communication. À l’origine du logo, le blason ! Il a été créé tout d’abord au temps de l’ancienne époque dans l’idée que toutes personnes ne sachant pas lire puissent reconnaitre l’identité visuelle à l’aide d’un pictogramme. 

Vous devez indiquer dans votre charte graphique :

  • Les dimensions du logo selon les supports ;
  • Les couleurs du logo :
  • Les espaces requis autour du logo (zone de protection) ;
  • L’utilisation du logo c’est-à-dire les différents fonds de couleur (négatif, couleur, noir et blanc) ;
  • Les variantes ;
  • Les interdictions.

Le choix des couleurs

Sélectionner les couleurs de votre entreprise est une étape très minutieuse. Vous ne devez pas utiliser des couleurs simplement parce qu’elles vous plaisent. Elles doivent avoir une signification. Oublions les clichés que peuvent représenter les couleurs et choisissez-les en suivant les conseils d’un(e) graphiste. Certaines teintes peuvent évoquer des choses dans l’inconscient collectif. Il ne s’agit pas ici de mener une enquête fastidieuse sur les enjeux de chaque coloris, mais en fonction de vos valeurs, de vos objectifs et de vos cibles (buyer personas), certaines ne sont pas adaptées.

Par exemple, nous utilisons du jaune, car c’est une couleur stimulante et le bleu, car il véhicule la confiance et la sécurité. Ces deux couleurs sont actuellement accommodées de manière à ce qu’elles soient complémentaires. Le bleu tend vers le turquoise, nuance limpide et agréable, tandis que le jaune est moins vif pour un effet plus doux. Vous pouvez vous aider d’un nuancier de couleurs pour repérer des couleurs harmonieuses. Afin d’avoir un impact visuel, vos couleurs doivent être le reflet de ce que vous revendiquez. Prenez votre temps, faites plusieurs essais, testez-les auprès de publics différents pour trouver l’accord parfait. Si vous voulez choisir des couleurs à l’aide d’une palette, nous vous conseillons d’utiliser le site Paletton.

Réfléchissez en amont aux supports que vous souhaitez utiliser. En effet, le rendu des couleurs peut parfois différer sur un support papier et en ligne (sur votre site internet par exemple). Les couleurs pastel sont très en vogue et apportent une certaine légèreté, mais sont fréquemment difficiles à faire ressortir à l’impression. C’est une erreur souvent (trop) commise lors de la création d’une entreprise. Vous commencez tout d’abord par élaborer votre site internet avec la charte graphique puis décidez par la suite de concevoir des flyers, des plaquettes commerciales… Malheureusement il est déjà trop tard, même si le résultat est trop fade vous ne pouvez plus faire machine arrière !

La couleur de la typographie se choisit de façon judicieuse. En effet, celle-ci est différente de votre logo et doit être lisible sur la totalité de vos supports.

Vous indiquez soit sous forme de palette, soit en cercle l’ensemble des couleurs que vous employez ainsi que leur code couleur pour chaque support (RVB, CMJN, Hex code, …). Voici les informations types à renseigner :

  • Le code couleur à utiliser pour les logiciels de PAO ;
  • L’impression en quadrichromie c’est-à-dire CMJN ou les couleurs PANTONE si besoin (pour les imprimeurs) ;
  • Les codes couleurs pour les écrans (RVB ou Hex code).

La typographie ou la police d’écriture

Elle représente, comme les couleurs, l’identité de votre marque. Il en existe des milliers et il est parfois difficile de trouver celle qui sort du lot.
Vous avez le choix entre :

  • Les polices avec empattement, c’est-à-dire qu’il y a des liaisons entre les caractères ;
  • Les polices sans empattement, comme la nôtre par exemple ;
  • Les autres types de polices : fantaisies, gothiques…

Les possibilités sont immenses, mais ne perdez jamais de vue vos valeurs. Elles sont la base de vos futurs choix visuels et stratégiques. Le mot d’ordre : Lisibilité.

De nombreuses typographies sont téléchargeables sur les sites DaFonT ou Google font. Attention à la propriété intellectuelle, certaines polices ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales. La plupart des polices sont « gratuites à usage personnel ». Comme pour les images, les droits d’utilisation sont à acquérir pour des fins commerciales.

Dans votre charte graphique, expliquez pourquoi vous avez choisi ces polices ainsi que les différentes conditions d’utilisation :

  • Comment les déployer sur vos supports de communication : l’alignement des polices (centrées, justifiées,), italiques, gras, majuscules…
  • Comment les adapter à chaque utilisation : titre, sous-titre, citation, texte… Par exemple, la police ARIAL BASIC pour les titres et ARIAL ITALIC pour les sous-titres.
  • Quels espacements appliqués entre les lignes et les caractères.

Le ton employé

Les éléments « basiques » de la charte graphique comprennent le logo et ses indications d’utilisation, les couleurs et la typographie. Cependant, le ton employé se retrouve souvent dans la catégorie des grands oubliés. Or, il est très important ! Le ton choisi doit être en accord avec vos valeurs. Il n’est pas le même pour un coach mental que pour une entreprise qui propose des logiciels de développement.

Pensez donc à préciser le style que vous souhaitez ajouter dans l’ensemble de vos documents. Vos textes sont par exemple être plus sérieux ou au contraire plus légers, voire humoristiques.

Les images de la charte graphique

Il est possible de mettre comme exemple des images dans votre charte graphique. Celles-ci peuvent illustrer votre site internet ou vos flyers.

Vous pouvez aussi constituer un Mood board qui est un ensemble d’images comme une planche de tendance qui reflète les sentiments et atmosphères que vous revendiquez.

Les déclinaisons des supports de communication

N’oubliez pas de décliner votre logo ainsi que vos éléments visuels sur des mises en situation grâce à des mockups (téléchargeables sur le site Graphic Burger). Les mockups offrent une idée du rendu de votre charge graphique sur différents supports.

Les différentes versions de vos supports de communication sont à insérer dans votre charte graphique. Par exemple, ajoutez des mockups de cartes de visite, de Template PowerPoint, de signature mail… en expliquant les règles d’application (taille de la carte de visite, l’agencement du PowerPoint…).

Exemple de charte graphique

Prenons l’exemple de notre site internet :

  • Nous avons fait le choix d’employer majoritairement du bleu, un oranger/jaune, du blanc ainsi que du gris. Chaque couleur est utilisée pour une spécificité. 
  • Notre écriture est également sans empattement pour un style moderne et épuré. Nous revendiquons une image dynamique, sérieuse, de confiance, mais aussi bienveillante.

Les couleurs et les polices d’écriture ont été sélectionnées de sorte qu’elles fonctionnent bien entre elles. Ce n’est pas le hasard, mais le fruit d’un travail sur l’alliance de la couleur et des typographies.

Besoin d’inspiration ? Rendez-vous sur Pinterest, le réseau social de l’image qui propose des modèles de charte graphique.

Quand utiliser la charte graphique ?

Votre document s’utilise pour chaque support de communication. Il est parfois même accroché dans les bureaux des créatifs afin de l’avoir toujours sous la main.

Votre charte graphique reste l’élément que vous transmettez par exemple à vos nouveaux collaborateurs. Si vous décidez d’embaucher un(e) graphiste, vous lui communiquez l’ensemble des éléments visuels afin de lui permettre, dans un premier temps, de s’imprégner de votre marque, et dans un deuxième temps de respecter les éléments graphiques.

Il est souvent utile de relire votre charte graphique, elle vous permet de rester cohérent lorsque vous concevez de nouveaux supports. Comme par exemple si vous souhaitez créer une page entreprise sur LinkedIn™.

3 conseils d’expert pour créer votre charte graphique

Conseil n°1 : les valeurs de votre entreprise : les éléments clés

Avant de créer votre logo, il faut déterminer les valeurs de votre entreprise, votre ADN. Souvenez-vous de l’idée de départ de votre société, ce que vous souhaitez apporter.

Posez-vous les bonnes questions. Quelle image voulez-vous donner ? Quelle est votre mission ? Quelles sont vos offres ? Quels sont vos forces et vos avantages ?

Conseil n°2 : faire appel à des professionnels de l’image

Il est tentant de vouloir produire soi-même son logo et son identité visuelle. Pour les créatifs dans l’âme c’est certainement la partie la plus stimulante. Malheureusement, personne ne peut s’improviser graphiste. Il est préférable dans ce cas de faire appel à des professionnels de l’image. Les agences de communication sont prêtes à vous accompagner de A à Z. Elles vous aident à l’aide de questions à mettre des mots sur vos valeurs. Il est toutefois normal d’avoir plusieurs retours à faire avant de finaliser VOTRE charte graphique.

Pour définir votre image de marque, je vous conseille de réfléchir aux missions de votre entreprise et à ses valeurs. De ces réflexions découle le positionnement de votre entreprise, c’est-à-dire la place qu’occupe le produit par rapport à votre concurrent. Il fait notamment partie de votre plan de communication.

Conseil n°3 : décliner votre charte graphique sur tous vos supports

Pour chaque support, vous devez respecter votre charte graphique. Maintenez la cohérence et l’harmonie sur vos canaux digitaux (site internet, réseaux sociaux) et vos documents papier (carte de visite, plaquette commerciale, flyer, dossier de presse…).

Une fois que votre charte est actée, il est déconseillé de la changer, du moins pas immédiatement. En effet, lorsque vous commencez à acquérir une certaine notoriété, il serait dommage de casser votre homogénéité visuelle. 

Charte graphique : exemples et guide pour une charte graphique professionnelle : en conclusion

  • La charte graphique est un document indispensable pour assurer votre cohérence visuelle.
  • Elle doit comprendre toutes les règles d’utilisation du logo, des couleurs, de la typographie.
  • Vous devez vous assurer qu’elle soit complète et qu’elle s’applique à l’ensemble de vos supports de communication.

Charte graphique professionnelle : pour résumer en trois questions

En quoi consiste une charte graphique ?

La charte graphique est le document qui récapitule vos valeurs et l’ensemble des éléments graphiques ainsi que leurs règles d’utilisation. C’est un guide pour maintenir la cohérence visuelle sur tous vos supports de communication.

Comment rédiger une charte graphique ?

Le document doit être concis et synthétique. Ce n’est pas une présentation marketing, mais bien un document technique qui est utile pour vous et vos futurs collaborateurs afin de respecter une cohérence visuelle. La charte graphique doit contenir une introduction qui rappelle vos valeurs, votre logo, vos couleurs, vos typographies, votre ton ainsi que toutes les règles d’utilisation.

Qui peut rédiger une charte graphique ?

Si vous maitrisez les logiciels de création graphique et que vous avez des bases solides en termes de graphisme et design, vous pouvez vous lancer dans la rédaction de votre charte graphique. Cependant, il est préférable de laisser la gestion de ce document à des professionnels comme les agences de communication. Le travail est collaboratif, vous avez toujours votre mot à dire !

Vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article ? Vous pouvez nous en faire part en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Vous aimez cet article ? Aidez-moi en le partageant !

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Professionnels : trouvez des clients, soyez enfin visible et multipliez par 10 vos résultats.
Recevez gratuitement ma formation
+ la check-list pour un profil LinkedIn™ 50X plus efficace !

100% gratuit. Confidentialité. Pas de spam.​

Professionnels : trouvez des clients, soyez enfin visible et multipliez par 10 vos résultats.​
Recevez gratuitement ma formation
+ la check-list pour un profil LinkedIn™ 50X plus efficace !

100% gratuit. Confidentialité. Pas de spam.​

Sommaire

Sommaire

Yannick Bouissière Expert LinkedIn

Qui est Yannick BOUISSIERE ?

Considéré comme l’expert LinkedIn™ n°1 en francophonie, j’ai aidé plus de 10 000 personnes à améliorer leur visibilité sur LinkedIn™ et à générer de réelles opportunités professionnelles.

J'accompagne et forme :
1. les professionnels à attirer et trouver des clients B2B sur les 5 prochaines années sans débourser un centime en publicité,
2. les professionnels à métamorphoser leur profil LinkedIn™ pour qu'il convertisse les visiteurs en prospects,
3. les professionnels à trouver l'emploi de leur rêve.

Enfin, nous vous aidons à vous libérer de 97% du temps de prospection commerciale BtoB grâce à la prospection commerciale externalisée. Et ce, pour moins d’1€ ou $ par personne cible contactée avec une Triple Garantie 100% Résultats.

Voici nos formations LinkedIn™ et nos services de prospection & marketing BtoB.

Si vous découvrez ce site pour la première fois, suivez notre formation LinkedIn gratuite.

Bonne lecture !

Un profil professionnel 50X plus efficace

Téléchargez gratuitement mon guide

pour avoir un profil 50X plus efficace

Check-list Proinfluent (Linkinfluent)

100% gratuit. Confidentialité. Pas de spam.​

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :